Awards d’ici et d’ailleurs

Décembre est la saison des vœux et des bilans de fin d ‘année, et de la distribution rituelle des trophées aux professionnels de la communication. Télescopage d’awards ces jours-ci avec la publication, chez nous, du palmarès des « agences de l’année », simultanément aux PR people awards – décernés aux Etats Unis par PR News.

Sans revenir sur le détail des palmarès, il est intéressant de noter que nos décideurs désignent les enseignes les plus méritantes, là nos confrères américains élisent des personnalités exemplaires… L’approche des agences de l’année » conduit ainsi immanquablement nos experts à récompenser l’oligopole des grands groupes cotés  en lui décernant plus de la moitié des trophées mis en jeu, dans les catégories ouvertes, et ne laisser que les miettes aux indépendants. (Bravo d’ailleurs a l’agence Elan qui l’emporte dans la catégorie Relations Publiques;-). L’approche US,  qui privilégie systématiquement la performance de l’individu sans tenir compte de la stature de son entreprise, nous semble mieux adaptée à une profession fondée sur les talents.

agences de l'annee

Soulignons ainsi le trophée de « PR blogger of the year » décerné a Brian Solis, dirigeant de Future Works et infatigable commentateur de l’actualité des médias sociaux au travers de son célèbre blog PR 2.0. Et souhaitons qu’ici, le métier de la communication s’ouvre davantage à la reconnaissance des personnes plutôt qu’a celle de leurs employeurs du CAC  ou du NYSE.

François Ramaget

Laisser une réponse