+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Communiquer avec les médias ?

Il y a quelque temps, je fais part à un journaliste de mon avis sur un article qu’il a publié le mois précédent. Il se dresse d’un bond, me fixe – stupéfait – pour lâcher « Mais tu lis la presse ?! ».
Et bien oui, je lis la presse : si on ne connait pas son interlocuteur, il est difficile d’imaginer pouvoir le sensibiliser. Mais, pour certains journalistes, nous ne sommes perçus que comme bureau de presse, le pur intermédiaire des sociétés qui convoitent leur lectorat.
Tout récemment, j’appelle l’éditeur d’un site web pour lui proposer un partenariat avec l’un de mes clients … Il marque un temps d’arrêt. Il n’a pas l’air de comprendre que cette proposition puisse faire partie des missions d’une agence de communication. Qu’une agence suggère des initiatives communes entre les médias et les acteurs du marché, cela semblait le dépasser…
Nous avons tous beaucoup (trop) d’exemples de ces journalistes qui ne voient dans les agences RP que des pools de secrétaires années 80, passant leur temps à caler des rendez-vous dans leurs agendas … Et ce d’autant plus que la forte féminisation du métier contribue au préjugé.
Le dialogue est déséquilibré. D’une part, les agences doivent tout savoir sur le fonctionnement des rédactions, et les accès d’impatience de certains journalistes, si jamais nous n’avions pas bien cadré leur périmètre d’intérêt. Et, d’autre part, ces mêmes journalistes échangent tous les jours avec nous sans bien comprendre notre métier. Sans doute cette situation répond-elle à la loi de l’offre et de la demande…
Et si nous inversions les rôles ? Simplement, en valorisant nos missions. A ce journaliste qui découvrait que je savais lire, j’ai expliqué que nous proposions aux rédactions des sujets en rapport avec l’Actualité et l’actualité de nos clients ; qu’un de nos objectifs était de collaborer avec le journaliste pour que paraisse le papier dont mon client et moi avions rêvé! Un travail de médiation pour un partenariat éditorial gagnant / gagnant, bien éloigné du celui de (certaines) téléactrices décrochant leur téléphone pour égrener un pitch auquel elles ne comprennent rien.
Rares sont les médias qui connaissent le travail amont nécessaire pour arriver à la parution de ce fameux article « rêvé », aussi positif pour la réputation du client qu’intéressant pour son lecteur. Tout est question de communication et ça va souvent mieux en le disant !

Anne-Gaël Girard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *