+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Allo docteur, j’ai mal à ma réputation …

Nous n’avions pas pris la plume depuis un certain temps, que voulez-vous, on nous l’a assez répété ces derniers temps, c’est la crise, l’apocalypse financiere ! A en croire certains médias, la France ferme en 2009, plan social à 60 millions de chômeurs, à moins qu’un fond souverain des émirats n’ait pitié et ne nous rachète pour quelques pétrodollars …
Alors le consultant a peur et l’angoisse est de rigueur (c’est le cas de le dire). Cependant, en tant que petit dernier dans le métier, permettez-moi d’avoir la naïveté et l’espoir de la jeunesse…
Ce matin, j’ai entendu un annonceur dire dans une réunion : « j’attends les réponses du service financier, mais j’ai envie de transférer une partie de mon budget pub vers les RP ».
Un type formidable ce Monsieur, non ?
Mais aussi quelqu’un de très intelligent 😉 Nous vivons actuellement une crise de confiance. D’abord des banques entre elles, des investisseurs vis-à-vis des banques, mais aussi des banques envers les entreprises et des entreprises vers leurs clients. A l’extrême, il est maintenant impossible de faire la moindre transaction en Islande sans payer d’avance.
Alors qu’il semble acquis que cette situation de méfiance va durer, l’un des principaux enjeux de l’année à venir ne sera-t-il pas de rassurer, soigner sa réputation et son image d’entreprise responsable auprès des différentes parties prenantes de son marché ?
Alors ce Monsieur a pensé – à juste titre – qu’une bonne stratégie RP pouvait être plus utile que l’achat d’espace pour atteindre cet objectif : Quel meilleur instrument pour affirmer sa crédibilité que de recourir à la caution des médias ?
Et une décision qui tombe bien, aussi, en cette période de manque d’argent et de rationalisation des investissements de communication, puisque les RP sont un moyen peu onéreux de toucher ses cibles, mais ça, on le savait déjà.
Comme disait l’un de mes anciens profs de marketing : « derrière chaque menace se cache une très belle opportunité » … Vu la taille de la menace, il doit y avoir une énorme opportunité !

Fabien Pecot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *