+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

On en parle : Internet dépasse la presse écrite comme source d’information aux USA

Cette actu a fait jaser la blogosphère la semaine dernière, après la publication des résultats du « Pew Research Center » : Tech Crunch a repris un joli tableau qui permet de constater que pour la première fois, aux US, internet devance la presse écrite comme source d’information première, et qu’il ne lui faudra peut être pas deux ans pour rattraper une TV qui chute inexorablement…

Le paradoxe est que cette information sur Internet provient souvent des versions web des grands médias d’information, presse écrite et audiovisuelle … Il n’y a donc pas véritablement perte de crédibilité des médias traditionnels – mais internet s’impose comme le « media » favori pour accéder à l’information produites par les rédactions.

Pour les lecteurs de la Tribune, on assisterait ainsi a l’emergence d’une « Information 2.0 », ou l’information journalistique serait retraitée par les internautes sans les partis-pris de redactions partisanes. Mais, pour Neteco, le revers de cette médaille participative, c’est que l’info reprise et commentée sur le web pose la question des dangers de désinformation dans cette « jungle du net ».

Chez nous, le baromètre TNS pour La Croix (janvier 2008) renseigne sur la confiance accordée aux médias. Comme d’habitude, la radio arrive en tête (57%),devant la presse écrite (49%), la télévision (46%) et internet (31%).

Notons qu’internet était à 30% en 2007, soit une petite progression de 1% (Vs. +16% aux Etats-Unis à la même époque). Internet est aussi le média qui suscite le plus d’indécis sur la question de la confiance (47% des sondés)…

Le fossé semble donc large entre nos deux continents ! Et les 40% d’américains qui s’informent sur le net font confiance à l’info qu’ils y trouvent ? (on espère que oui) …

Mais au fait, que veut dire « aller sur internet pour chercher une info » ? Est-ce chercher sur lemonde.fr ou rue89 ou LCI.fr ou n’importe quel autre de vos favoris médias ? Ou bien taper sur Google, Yahoo! actualités, Wikipedia ou les moteurs de recherche de blogs ? Selon le site choisi / trouvé, il est évident que la confiance accordée ne sera pas la même 😉

Ainsi, il se pourrait bien que les internautes français et US ne soient pas si éloignés en termes de pratique : Le web devient partout (ou il ya haut debit) le lieu de recherche priviliégiée de l’info, mais au travers de sites référents qui suscitent la confiance du visiteur.

Rien de très neuf sous le soleil, donc, sauf que ces messieurs de la télé et des journaux (comme ceux du disque et du cinema) devraient repenser d’urgence leur modele economique pour continuer de faire vivre leurs entreprises. A suivre.

Fabien Pecot et François Ramaget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *