+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Buzz toujours

Une amie m’a envoyé cette vidéo ce matin en me garantissant de trouver ma vie plus belle après l’avoir vue : les scouts de France se mettent au buzz 2.0 et attention, accrochez vous !

Au bout de la première minute, j’ai senti mes neurones moqueurs s’exciter, je me suis dit qu’il fallait absolument parler de cet ovni entre David et Jonathan et les groupe de rock chrétiens. Et puis la moquerie gratuite n’apporte rien, j’ai donc décidé de m’essayer à la moquerie constructive…

Comment en est-on arrivé là ?

Le brief me paraît clair : on veut mettre un grand coup de pataugas dans les idées reçues : être scout n’est pas ringard !

Lâchons-nous !

On imagine les délires de créas (frustrés comme d’habitude par les clients):
– Faisons un concours de « chemises à écussons » mouillées ? (qui s’est terminé par un attroupement spontané et inexplicable de jeunes dans une rivière de 10 cm de profondeur)

– Pourquoi pas une chorégraphie de Mya Frie (transformée par les contraintes budgétaires en une récupération de la choré 2007 des villages Pierre & Vacances)

– Il faut absolument mettre des filles sexy (oui mais le papa qui finance la moitié des budgets a imposé sa fille – impossible de l’identifier : elle aussi chante mal) mais on ne va pas se plaindre, les chevilles nues n’ont pas été coupées au montage…

– La diversité est très importante, alors on se mélange ! (On a bien vu un effort sur les plans serrés pendant la chorégraphie mais c’est pas encore du Toscani)

Des heures de réunions pour finalement opter pour une courageuse vidéo sans fard ni paillettes (comme quoi le naturel ne va pas à tout le monde) qui a fait de nombreuses victimes : un village de la Drôme (on soupçonne le papa autoritaire d’en être le Maire…), la vingtaine de jeunes que l’on voit en gros plan et qui prient tous les jours pour que leurs amis ne voient pas cette vidéo, un monteur (sûrement exécuté pour l’exemple après ce qu’il a fait – 2’14) et une rivière (carton vert à la fille en bas à droite (2’25) qui jette sa peinture orange dans l’eau ! Et en plus elle est fière d’elle ! Ah la délinquance en zones rurales…)

Plus sérieusement, aller sur le web ne suffit pas pour être cool, en voilà une énième preuve, le contenu reste (heureusement) l’essentiel. Le net offre seulement une fenêtre de visibilité universelle et pas chère (gratuite), reste à trouver le contenu qui permet d’accorder l’objectif de la campagne, la personnalité de l’annonceur et le contexte.

Dans ce cas, on voit bien que la personnalité écrase les objectifs et le contexte, l’institution a l’air d’être complètement déconnectée du monde duquel elle prétend faire partie.

Alors je ne vois qu’une solution : c’est un comité anti-scouts qui a mis cette vidéo sur le web ! Parce qu’elle leur veut clairement du mal.

(Merci Flo)

Fabien Pecot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *