+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Réflexions sur le futur des médias sociaux

De retour d’un long week-end, je n’avais pas encore eu le temps de raconter le tweetup de mercredi soir, initié par Jeremiah Owyang, analyste Forrester et auteur du rapport sur « le futur des médias sociaux ».

Nous nous sommes retrouvés à La Cantine pour écouter la présentation de Jeremiah sur les 5 phases du web social :

Voilà quelques points de résumé et le lien vers la traduction française de la présentation faite par Sandrine Plasseraud
1) La phase des relations sociales (Social Relationships): les gens se connectent entre eux et partagent
2) La phase des fonctions sociales (Social Functionality): les réseaux sociaux prennent l’apparence de systèmes d’exploitation.
3) La phase de la colonisation sociale (Social Colonization): toute expérience peut maintenant être « sociale »
4) La phase du contexte social (Social Context): le contenu est personnalisé et ciblé
5) La phase du commerce social (Social Commerce): les communautés définissent les prochains produits et services
(Source : http://wearesocial.net/blog/2009/05/paris-tweetup-jeremiah-owyang/)

J’aurais une remarque à apporter.
La fusion de nos différentes ID actuelles (compte Yahoo!, Facebook, eBay…) vers une open ID, le fait que l’on puisse naviguer sans avoir besoin de s’identifier et avec un contenu à chaque fois personnalisé est une fonctionnalité très commode mais elle pose un certain nombre de questions.
Jeremiah l’a admis pendant la soirée : il y aura de nombreux problèmes légaux. Mais nous pouvons aussi nous demander si les utilisateurs vont jouer le jeu ? Auront-ils envie de s’exposer encore plus ? Non pas que la navigation de chacun soit secrète, mais il y a une différence non négligeable entre le fait que Google et quelques geeks puissent avoir connaissance de toute notre activité sur le web, et que tous nos amis sachent tout sur tout ce que l’on fait sur le net.
Va-t-on jongler avec plusieurs identités ? Et je ne parle pas seulement de détenir quelques adresses emails différentes – mais bien de profils entiers (page Facebook, comptes Twitter, Gmail, eBay, LinkedIn…) complètement faux.

Ou va-t-on voir se créer des services de camouflage online ? Pour 15€/mois, bénéficiez de 10h de surf anonyme…

L’anonymat : le vrai luxe des années 2010 ?

Fabien Pecot

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *