+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

A quoi jouent les opérateurs de jeux ?

Suite a la parution d’un pseudo-communiqué de Zeturf dans le quotidien Metro,  Bercy rappelle l’interdiction de la publicité pour les paris en ligne.

Au-delà des poursuites encourues par le site, on s’interrogera surtout sur l’opportunité d’une stratégie publicitaire pour les paris en ligne … Ainsi, les opérateurs de jeux imagineraient que la publicité puisse nous inciter à la découverte de leurs produits financiers à risque. Mais, comme pour toute offre innovante et complexe, la publicité, c’est çà dire la communication 1.0 – unilatérale et financée par l’annonceur -, n’a jamais constitué un instrument crédible. Étonnant que les responsables de ces sites ne s’en soient pas rendu compte… A moins qu’ils n’aient anticipé le retentissement médiatique de l’interdiction – et initié ainsi une astucieuse campagne de « guerilla PR » 😉

Alors, les responsables de la communication de Zeturf sont-ils maladroits ou bien fins stratèges ? Je vous laisse le soin de vous faire votre opinion.

François Ramaget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *