+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

After-work RP 2.0 : The Importance of Being discerning

Avant propos : c’est le centième billet de notre blog 🙂

Je ne me rappelle plus combien de fois le mot “pertinent” a été employé hier soir au Réservoir pour la rencontre After-work RP 2.0 organisée par le Syntec RP et le Social Media Club France, ce dont je suis sûr, c’est que nous avons constamment tourné autour.

Les remarques les plus « pertinentes » d’une soirée qui n’a globalement pas répondu à mes attentes:

  • Gilles Klein nous a rappelé l’importance de fournir des informations exploitables et qui facilitent  le travail du blogueur ou du journaliste : un beau doc en html que l’on ne peut pas copier/coller pour extraire une citation n’est pas génial !
  • Marie-Catherine Beuth nous a renseignés sur la position particulière du blogueur journaliste. En effet, personne ne relit les billets qu’elle met en ligne sur son blog (à l’inverse de ses articles). Elle a ajouté se sentir plus proche du lecteur via son blog, car elle choisit tous les sujets et elle répond systématiquement aux commentaires.
  • Stéphane Billet, en grand argentier des RP, a rappelé que devant l’explosion du nombre des sources d’informations, il va falloir se poser la question du coût d’approches personnalisées.

A-t-on vraiment beaucoup appris sur les RP 2.0 ? (« 2.0 c’est dépassé ! » crierait MRY) Honnêtement non pour quelqu’un qui travaille déjà dans le domaine : Emmanuel Bachellerie a ouvert sur la candeur et le degré de connaissance très disparate des blogs en agence de RP…et une consultante de I&E a conclu sur le manque de formation dans les agences.

Sur les blogueurs ? Non plus, si ce n’est qu’ils sont tous différents et ne se considèrent pas tous comme journalistes, que 6 sur 6 millions vivent de leur blog, et qu’ils ne sont pas d’accord entre eux quant aux relations qu’ils veulent entretenir avec les marques. Encore une fois, connaissons-les bien et soyons pertinents dans nos approches.

Mais ma principale déception reste que tout a tourné autour des blogueurs, comme si le mot « influenceur » s’arrêtait à eux. Si l’on considère un influenceur comme une personne qui détient une certaine influence sur un sujet donné, le blogueur cohabite au moins avec l’administrateur de forum et celui de groupes Facebook, LinkedIn ou autre média social… aucun d’eux n’était présent, dommage.

C’est comme si les blogueurs avaient focalisé toute l’attention des agences sur eux, peut-être parce que c’est plus facile à appréhender pour l’agence et à vendre aux clients.

Finalement, la starisation de quelques blogueurs reste le plus prégnant dans ce genre de soirée, d’ailleurs, ma première idée d’angle pour en parler sur ce blog était de faire un billet ironique parodiant le format « Sur invitation » de Bertrand de Saint-Vincent dans Le Figaro et vous :

« Installés dans les fauteuils et canapés Louis XV du bric à brac du Réservoir, les groupes d’initiés attendaient patiemment le début de la conférence, c’est tout juste si la fuite d’eau au premier rang retenait l’attention des organisateurs, « ah, il pleut » a-t-on pu entendre ça et là. @Alizcarlo était ravissante en maître de cérémonie, @MryEmery tout aussi parfait dans son rôle du blogueur dissipé. On a twitté, naturellement, mais aussi tremblé lorsque @buzzmoica a quitté la salle en furie. Heureusement, @gregfromparis arrivait juste après, auréolant la soirée de son influence. »

Quelque chose dans ce style…

A lire sur le sujet :

le billet d’Anne-Valérie Hoh qui ne partage pas mon impression, indispensable pour se faire une opinion

+ mise à jour vendredi 26/3 11h51 :

le billet d’Alexis sur SmallTalk, dont je me sens plus proche, bravo pour la démarche ISFCPEC :-).

2 Responses to “After-work RP 2.0 : The Importance of Being discerning

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *