+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

RP low cost, moi aussi j’ai peur Roxanne

J’ai récemment lu sur TechCrunch un billet de Roxanne Varza à propos du lancement de Clicpresse – et de la « peur » (sic) que ce type de service provoque chez elle.
low cost
Clicpresse,  présenté comme le « Ryan Air » des communiqués de presse  propose à qui le désire de diffuser un communiqué vers une base mondiale de plus de 700 000 journalistes et « leaders d’opinion », pour un prix allant de 199 à 399€, satisfait ou remboursé.

En tant que journaliste, Roxanne a peur, de ceux qui pourraient l’utiliser et l’inonder d’infos. Et  en tant que professionnel des relations publiques, je peux lui dire que nous aussi, nous avons peur. Pas de perdre notre boulot  – Il y a assez d’entreprises conscientes que les agences RP ne sont pas là pour jouer à « pousse-communiqués ».

Mais nous craignons qu’avec ce genre d’approche low cost, de « mass mailing », notre profession dégrade son capital confiance auprès des journalistes, et se dévalorise vis-à-vis des clients. Comme le dit Roxanne, mais aussi de nombreux journalistes, le nombre d’emails absurdes et mal ciblés, envoyés dans les rédactions, est ahurissant, nous avions déjà eu l’occasion d’en parler dans un précédent billet. Les services que proposent Clicpresse, PRnewswire et autres wires, etc… n’ont pas vocation à inverser la tendance, même s’ils annoncent choisir, trier et organiser les envois selon les thématiques « souhaitées » par les destinataires des communiqués.

Les agences aussi travaillent avec des bases de données comportant les thèmes suivis par les destinataires. Nous sommes donc bien placés pour savoir que ça ne suffit pas. La bonne gestion d’un fichier de contacts ne peut être faite qu’à la main, par un humain qui lit ce qu’écrivent les personnes qu’il veut contacter, échange avec eux, entend leurs remarques et les intègre dans sa future communication. La bonne diffusion d’information se construit avec et non pas vers les journalistes, blogueurs, administrateurs de groupes ou de forums.

Il nous arrive d’être sollicités par des PME utilisant ce type de services. Lorsque nous analysons leur visibilité média, nous trouvons toujours des « articles » issus de sites de diffusion ou reprise automatique de communiqués. Alors effectivement, d’un point de vue purement quantitatif, ce sont des retombées… mais pour quel impact sur la réputation de l’entreprise ? A peu près nul.

Bien sûr, diffuser son communiqué par un service d’e-mailing (même très bien fait) ne coûte pas le même prix que le recours à un communicant connaissant le secteur depuis plusieurs années. Mais tout le monde sort gagnant à faire le pari de la qualité : les journalistes, qui reçoivent moins de communiqués absurdes, les clients, qui ont de meilleurs résultats, et la profession, qui en sort valorisée.

Fabien Pecot

3 Responses to “RP low cost, moi aussi j’ai peur Roxanne

  • Bonjour,

    Je suis le co-fondateur du site http://www.clicpresse.com

    Merci pour votre billet.

    Je me permets de vous préciser que nous n’envoyons que des communiqués ciblés en relation avec les thématiques des journalistes. Concernant les blogueurs nous avons demandé à l’ensemble des blogueurs français leur autorisation et nous envoyons des communiqués uniquement aux blogueurs ayant acceptés d’en recevoir.

    En outre nous faisons très attention au fait que les journalistes ne recoivent pas trop de communiqués et nous leur permettons de nous donner la fréquence à laquelle ils souhaitent recevoir nos envois.

    Enfin je ne partage pas votre point de vue sur l’efficacité du service. Le service est en test depuis des mois et les retombées médiatiques sont excellentes sur l’intégralité des entreprises ayant utilisé le service.

    Pour conclure je tiens à préciser que l’idée de ClicPresse est née d’un constat : les prix des agences de relation presse sont inaccessibles aux jeunes entrepreneurs et aux PME. L’objectif de ClicPresse est donc de démocratiser la possiblité pour une entreprise de communiquer.

    Pourquoi seules les grosses entreprises ayant des fonds pourraient avoir la chance de communiquer et pas les autres ?

  • fabienaspect
    9 ans ago

    Merci d’avoir également répondu chez nous, et d’alimenter le débat ici.
    Comme je l’écris, je trouverais vraiment formidable qu’un service de diffusion puisse se substituer à cette partie de notre boulot qui n’est pas nécessairement la plus agréable, nous pourrions ainsi travailler sur l’amont : définition des messages clés, formation des porte-parole, écriture des supports de communication et des communiqués. Puis vous charger de la diffusion, ce serait idéal.
    En revanche, les services similaires – certes antérieurs au votre – utilisés par des clients venus chez nous ensuite, ne leur ont jamais donné vraiment satisfaction, ce qui me pousse à être sceptique …
    Je ne doute pas une seule seconde de l’efficacité de votre service sur la quantité de résultats obtenus, je m’interroge quant à l’impact sur la réputation (càd la présence dans les media de référence, les articles de fond etc…).
    Concernant la démocratisation de l’accès aux médias, nous sommes tout à fait partisans du droit à communiquer pour toutes les entreprises et organisations : nous ne partageons pas votre vision des « Agences de Relation Presse dont les tarifs exorbitants sont inaccessibles pour la plupart des jeunes entreprises en quête de notoriété », nous travaillons en effet chez Aspect pour plusieurs start-up et nous soutenons même à titre gracieux une association de micro-finance solidaire. Nous pensons intéressant pour une petite structure de s’attacher les services d’une agence – bien choisie – qui s’inscrira dans le long terme, en construisant un plan de communication stratégique avec quelques annonces bien conçues, plutôt que de diffuser une salve de communiqués vers des listes, si qualifiées soient elles.
    Votre service est certainement utile pour l’entreprise qui souhaite se faire référencer, mais pour passer à l’étape supérieure, il nous parait indispensable de recourir à une agence qui affûtera le message et personnalisera le contact avec les journalistes. Nous avons ainsi, l’un et l’autre, de l’espace pour réussir ;-). Souhaitons bonne route a Clicpresse.

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *