+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Menace sur la réputation de Powerpoint ?

Marketing business salesVous avez sans doute entendu parler de « La pensée PowerPoint », ce pamphlet révélant les dangers du logiciel qui « rend stupide ». Selon l’auteur, Powerpoint donnerait la priorité à la forme, inciterait à la systématisation des listes et à la culture du jeu de mots, et conduirait au final à un dramatique appauvrissement de la pensée … Après avoir causé l’enlisement de l’armée américaine en Afghanistan, l’explosion de la navette Columbia et le desséchement de la créativité des entreprises, le logiciel malsain, propagé par de machiavéliques consultants, serait sur le point de contaminer le secteur public et de menacer la réforme des hôpitaux…Brrr, ça fait froid dans le dos. Je m’en sers tous les jours depuis près 20 ans et je n’avais rien remarqué … L’affaire est manifestement trop grave pour accepter ces conclusions sans sourciller.

Il me semble d’abord que les présentations médiocres et les raisonnements bâclés n’ont pas été inventés avec PPT… Bien avant ce millénaire, j’ai souvenir de présentations mal ficelées qui s’étalaient sur les supports de l’époque. Je reconnais bien volontiers qu’il y a de mauvais PowerPoint, mais je n’en remarque aujourd’hui pas davantage qu’hier, de mauvais exposés sur paper board ou sur transparents.

Je voudrais évoquer aussi d’où l’on vient : avant PowerPoint, il y a eu le traitement de texte sur PC, qui nous a autorisé à écrire autrement qu’à la main. L’entreprise a alors abandonné stylos et sténodactylos pour le clavier du PC. On avait déjà gagné en lisibilité et en autonomie. Jusqu’à l’arrivée de PowerPoint, qui a permis des progrès plus stratégiques en changeant le rapport même à l’écriture. Avec PPT, on peut souligner et amplifier, théâtraliser et ajouter du sens au mot noir plaqué sur la feuille, en jouant sur les corps, les typos, les couleurs … Intégrer des sons, des images, des vidéos pour compléter le propos. Et de facto, réduire l’importance apportée aux mots. S’agit-il pour autant d’une « puissante machine de falsification et de manipulation du discours », comme le prétend l’auteur ? Ou bien se pourrait-il que le message soit devenu moins discursif en passant au multimédia ?

L’auteur nous enseigne enfin que le logiciel échouerait à traduire la complexité de « certains problèmes du monde (qui) ne sont pas « bulletisables » » … Mais depuis Dieu listant ses priorités sur les sept premiers jours du monde jusqu’à l’auteur de ce livre énonçant sa table des matières , la hiérarchie des idées apparait comme un fondement de la compréhension du monde. Et l’incompétence des hommes ou le dysfonctionnement des organisations ont toujours été des raisons autrement sérieuses à leurs échecs que le simple usage d’un outil de communication.

Au final, le procédé du livre qui réduit certains flops majeurs de l’histoire récente à l’usage d’un support mal adapté, ne s’apparente-t-il pas à ces faux procès dont raffole ici une certaine intelligentsia culturelle ? Dans le même registre, on pourrait citer les procès de Google, bourreau de la création, qui numériserait la culture pour mieux la brader, ou de Facebook, le réseau pervers, qui dévoie la jeune génération avec ses apéros géants… Le fait est que ces entreprises sont les grands acteurs d’une technologie pour tous qui façonne puissamment la culture de l’époque. Pragmatiques bien plus que machiavéliques, elles mettent simplement à disposition du public des outils facilitant l’accès à l’information. On peut bien sûr écrire des thèses pour les accabler. On pourrait aussi se contenter d’observer que, si sophistiqués soient-ils, les outils ne se sont jamais substitué à l’intelligence de l’utilisateur.

François Ramaget

One Response to “Menace sur la réputation de Powerpoint ?

  • POWERPOINT, UN LOGICIEL STUPIDE POUR CEUX QUI LE SONT DEJA

    Evènement dans le Landerneau du management et de la communication ! Un certain Frank Frommer vient d’écrire un livre, « La pensée PowerPoint », qui n’est pas moins qu’une « enquête sur ce logiciel qui rend stupide ». Le management s’en relèvera-t-il ?

    Comme stupidité, il est difficile de faire mieux ! …en affirmant que PowerPoint rend stupide ! Comme si j’affirmais, dans un livre qui me rendrait peut-être célèbre, que le dictionnaire rend idiot. Un tel exercice de style est tout à fait défendable, la perversité n’ayant pas de limites dialectiques chez l’être humain.

    En fait, PowerPoint est un excellent OUTIL de présentation. On pourrait dire la même chose pour la langue et le langage parlé …ou le rétroprojecteur, le tableau papier ou noir, les pages imprimées ou, plus élaborés, le film, la vidéo, le diaporama. PowerPoint n’étant qu’un outil pour diaporamas très sommaires.

    Par contre, si l’on veut nous démontrer que PowerPoint FACILITE ET AMELIORE, parfois considérablement, LES TECHNIQUES DE MANIPULATION des publics à convaincre (« vaincre un con », excusez cette vulgarité mais c’est souvent le triste objectif de ceux qui ne s’en croient pas…), il est vrai que cet outil permet de réaliser plus facilement de très belles performances, en enfermant le public cible dans un spectacle passif, spécialement élaboré pour lui, dans le but d’obtenir les résultats que l’on escompte. Ce que les spécialistes nomment manipulation mentale par médias interposés, constatée quotidiennement avec la télévision dans les familles.

    Parfois, les résultats dépassent toutes les espérances. L’utilisation intensive de PowerPoint par le management chez France Télécom constitue un exemple flamboyant de réussite par l’utilisation de cet outil neutre, comme vecteur pour manipuler et contraindre …jusqu’à provoquer des suicides.
    On attend toujours que France Télécom porte plainte contre les concepteurs de PowerPoint…

    Plus sérieusement et de même qu’Esope disait que « la langue est la meilleure et le pire des choses », PowerPoint est un excellent outil de communication pouvant avoir les pires effets.
    Fallait-il un livre pour démontrer que PowerPoint est le miroir fidèle de la stupidité et de la perversité de certaines personnes ou organismes qui utilisent ce logiciel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *