+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Bad News pour CB News

Burning bookLes Africains ont coutume de dire qu’un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. Ici, quand un vétéran de la presse professionnelle disparait, on pourra penser que c’est un métier qui s’appauvrit. Le magazine CB News vient de mettre la clé sous la porte après 24 ans de bons et loyaux services rendus à la communication d’entreprise. 1078 parutions hebdomadaires consacrées au décryptage d’une industrie de la communication qui pèse en France près de 30 milliards d’euros. Certes, on dit que CB ne diffusait plus qu’à 5000 exemplaires quand son concurrent historique, le magazine Stratégies, flirte avec les 11000, et on pourra toujours lui reprocher sa trop timide diversification. Dans un marché de la presse en proie à une morosité persistante, on pourra aussi prétendre que la survie de son concurrent suffit à l’information de la profession. Mais c’est une voix qui s’éteint et une capacité analyse qui disparait. Que dirait-on d’un kiosque qui n’offrirait qu’un quotidien, ou d’un paysage audiovisuel qui se contenterait d’une seule chaîne ?

Alors que, de l’autre côté du Channel, le seul PR Week diffuse 15 000 exemplaires, se pourrait-il que la France manque de lecteurs ? L’INSEE dénombre en France plus de 200 000 entreprises de plus de 10 personnes, il suffirait qu’une sur 10 d’entre elles lise un hebdo marketing pour que le marché en écoule 20 000 exemplaires… Nos entreprises seraient-elles majoritairement incurieuses des dessous du marketing, préférant faire de la comm’ somnambule, sans jamais se documenter ? Ou bien vont-elles plutôt sur le web consulter les excellents sites de doc news et d’Influencia …. ? Le débat est ouvert.

François Ramaget

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *