+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Contre la disparition de la syntaxe

 

Merci à la RATP pour l’inépuisable inspiration que nous procurent ses campagnes d’affichage,  vrai miroir de l’époque et de ses préoccupations. Après l’agence WeAreReputation, incitant à prendre soin de son image digitale, voici l’affiche que le National Geographic Channel dédie à son projet Big Cat : la chaîne de TV écologiste nous encourage à soutenir Big Cat, un projet généreux de protection des félins… mais qui travaille à l’extinction de la syntaxe.

De fait, le slogan « Allumez la télé pour ne pas qu’ils s’éteignent » enfreint la règle de placement de la négation. (NB – La formule correcte : « Allumez la télé pour qu’ils ne s’éteignent pas »). Une erreur  relevée seulement par un blogueur grammairien mais qui n’a, semble-t-il, pas ému les instances de contrôles de la régie publicitaire du métro.

Rien de grave sur le fond, mais un glissement pernicieux des repères du bien parler. Nous conseillerons donc à la pub de suivre l’exemple du cinéma : alors que triomphent au box-office « The Artist », « Devil Inside », « Ghost rider » et autres « The Descendants », pourquoi donc prendre la peine de concevoir un slogan en français bancal ? « Cause an uproar », le slogan d’origine aurait eu le mérite de ne pas mélanger barbarisme linguistique et barbarie des chasseurs de fauves…

Ou bien, pourquoi ne pas s’appuyer  sur l’excellent concours de rugissements  organisé pour le projet (1 rugissement  = 1 €) pour tenter une accroche du genre « Gueulez un grand coup pour qu’ils survivent » ? Ça l’aurait fait, non ? 😉

François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *