+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr

Monsieur le Président, quel est le message clé ?

Pour mieux comprendre les ressorts des relations presse, il est intéressant de rapprocher les unes dissonantes de deux grands quotidiens libéraux, Les Echos et Le Figaro, consacrées au même sujet  – la conférence de presse du 13 Novembre de François Hollande.

Tous deux étaient présents, aux côtes de 300 confrères, mais force est de constater qu’ils n’ont pas entendu  exactement la même chose : Là où, pour le Figaro, le Président nie tout « virage », Les Echos ont entendu l’aveu d’une nécessaire réforme. Des conclusions pour le moins opposées. .. Mais que s’est-il passé ? Le speaker a-t-il manqué à ce point de clarté dans l’expression de son message clé ?

Sans vouloir se prononcer sur le fond, il est certain que le message était complexe, devant marier les obligations de la réalité au parti-pris de la politique …  En amont de son intervention, on (il) savait que son message serait jugé trop à gauche par les gens de droite et vice versa. Mais il demeure surprenant que des médias habituellement proches dans leurs analyses détonent à ce point sur leurs conclusions.  Sans doute, la stratégie du « à boire et à manger » n’est-elle pas la plus efficace pour se faire entendre : la communication oblige à des raccourcis pour s’imprimer dans l’attention de son audience et la nuance est  toujours un  handicap à la bonne captation de l’information.  Au final, l’excès de subtilité du message conduit à courir un risque évident : parler pendant trois heures pour générer des résumés contradictoires dans des médias cousins. Connaissant le professionnalisme des communicants du pouvoir, se pourrait-il que le message ait été conçu pour conduire à ces interprétations  disparates ? On ne le sait que dans les couloirs de l’Elysée…

On rappellera en cette occasion que le message clé préexiste à toute question et s’impose au cœur de chaque réponse, ainsi qu’un célèbre orateur communiste l’avait hardiment résumé : « Je ne sais pas quelle est votre question, mais en tout cas, voici ma réponse ».

Et, pour revenir à la conférence du Président, saluons la pertinence de l’éditorialiste des Echos nous signalant que « Le cap de la politique choisie doit être clarifiée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *