+33(1) 43 59 29 90 contact@gootenberg.fr
http://www.prweek.com/article/1430953/the-social-media-party-will-win-why-big-comms-agencies-france-staying-presidential-elections

The Social (media) party to win the French elections!

Cet article de François Ramaget a été publié par PR Week en une version raccourcie. Nous publions ici l’article original....

Panama Papers ou l’indispensable puissance du journalisme

Alors que se succèdent les analyses du scandale provoqué par les Panama Papers, il est un fait central qui mérite...

Spnachat ou de l’évanescence en politique

Nous l’avons tous remarqué. Spectateurs de BFM TV, auditeurs de RTL, lecteurs de Ouest France, du Parisien ou du Chasseur...

Le message, le message, le message

L’escapade berlinoise de notre premier ministre met en lumière une règle d’or de la communication : Indépendamment de toute théorie, il...

Google ou le retour de l’Anti-France

Alors que sa légendaire page d’accueil a été forcée d’afficher sa condamnation par la CNIL, Bercy négocierait avec Google un...

Pour 2014, souhaitons juste nous être trompés …

Que peut-on souhaiter aujourd’hui à la France et à ses entreprises ? Alors que la nation est frappée d’atonie économique, embourbée...

Monsieur le Président, quel est le message clé ?

Monsieur le Président, quel est le message clé ?

Pour mieux comprendre les ressorts des relations presse, il est intéressant de rapprocher les unes dissonantes de deux grands quotidiens...

Résultats électoraux sur les réseaux sociaux : la machine infernale ?

Résultats électoraux sur les réseaux sociaux : la machine infernale ?

    Le débat commence d’enfler au fur et à mesure que l’échéance se rapproche : alors même que la diffusion...

Primaires, le grand buzz

Primaires, le grand buzz

Indépendamment de toute couleur politique, force est de constater que les primaires socialistes ont remporté un franc succès médiatique. Si...

Kadhafi ou le « Syndrome du Dictateur Fantôme »

Kadhafi ou le « Syndrome du Dictateur Fantôme »

Les décombres de la caserne fument encore à Tripoli… Le symbole de la tyrannie et de la mort, semble effectivement...